Surveillez nos annonces de promotion pour des économies substancielles.

Soigner sa peau en hiver

Le froid glacial de l’hiver, le vent et le chauffage intensif des maisons sont des conditions idéales pour assécher votre peau.  Plusieurs dermatologues ont été consultés sur ce sujet et voici quelques-unes de leurs recommandations.  Mettre de côté les savons antibactériens et optez plutôt pour un savon hydratant.  Même si c’est tentant, évitez les longues douches chaudes qui peuvent dépouiller votre peau de ses huiles naturelles.  Ensuite hydratez votre peau juste après le bain ou la douche alors qu’elle est encore mouillée.  Des études indiquent que l’hydratation est plus efficace à ce moment que longtemps après.  Assurez-vous que votre hydratant contient de l’acide hyaluronique, c’est le meilleur hydratant aux dires de la plupart des dermatologues.  Ce qui fait la différence, ce n’est pas le prix d’une crème mais bien ce qu’elle contient.  Les dermatologues vont très rarement conseiller des crèmes hydratantes hors de prix.  Ce n’est pas parce qu’une crème coûte cher qu’elle est meilleure.

Exfolier une peau sèche en améliore l’apparence mais la rend sujette à l’irritation et aux démangeaisons.  Une exfoliation une fois par semaine en hiver, devrait suffire si elle est suivie d’une bonne hydratation.

Il faut aussi protéger ses lèvres.  Les lèvres n’ont pas de glandes sébacées qui leur procureraient une huile naturelle.  Donc le froid extérieur et la chaleur intérieure de nos maisons affectent grandement leur mince couche protectrice.  Protégez-les avec un baume à lèvres ou même avec de la vaseline s’il le faut pour leur donner une couche protectrice.

Utiliser un humidificateur dans votre maison sera un atout cosmétique non négligeable.  En augmentant le taux d’humidité à l’intérieur, il aidera à apaiser les effets de la sécheresse de la peau : gerçures et démangeaisons.

Enfin ne pas négliger de boire beaucoup d’eau et de manger des aliments contenant des omegas-3 au moins deux fois par semaine.  Prendre soin de sa peau de l’intérieur compte aussi.

 

Melvin Dionne, pharmacien